Formation Systemd et Linux pour l'architecte et l'intégrateur

Ref :

Embarqué & IOT Durée :
3 jours
Lieu :
Multi-sites

Tarif

Intra :
Inter :
2 100€HT/ pers
Inscrivez-vous

Demande d'informations

Les prochaines dates par ville

[+]Paris (Asnières)

Du : 21 octobre 2019 Au : 23 octobre 2019 Du : 18 mars 2020 Au : 20 mars 2020

[+]Nantes

Du : 12 novembre 2019 Au : 14 novembre 2019

[+]Lyon

[+]Lille

Pré-requis

Connaissance de base du fonctionnement Unix ou Linux
Utilisation en ligne de commande de Linux
Quelques notions de fonctionnement réseau
Un PC capable de faire fonctionner virtualbox sera nécessaire pour les TP

Public concerné

Ce cours est destiné aux personnes ayant une première expérience d'intégration ou d'architecture de système linux et désirant acquerir une maîtrise complète du fonctionnement de ces systèmes afin de développer des architectures robustes pour faire face à des beoins système complexes

Objectifs

Comprendre le fonctionnement d'un système linux dans sa globalité
Utiliser l'infrastructure linux pour architecturer un système complexe
Maîtriser les outils d'analyse système pour pouvoir diagnostiquer les dysfonctionnements
Connaître les outils disponibles pour sécuriser les services

Programme détaillé

En quelques années les fondations des systèmes Linux ont changées. Le fonctionnement traditionnel, basé sur les principes de SystemV, sont rapidement remplacés par l'infrastructure systemd. Ces évolutions forcent tous les professionels de Linux à réapprendre les reflexes acquis, mais le jeu en vaut la chandelle : systemd amène un grand nombre de nouvelles fonctionnalités et consolide le fonctionnement de linux.
Cette formation remet à plat les bases du système linux et permet à un professionel linux de rapidement retrouver ses marques sur cette nouvelle architecture et être à même d'exploiter toute la richesse de ces nouveaux outils.
Les +++ de cette formation :
Cette formation a été concue pour résoudre les problèmes rencontrés au quotidien. Elle est ponctuée de nombreux TP qui mettent en avant les problèmes fréquents, les outils de mise au point et les pieges à éviter afin de permettre aux éleves de rapidement trouver leurs marques lorsqu'ils devront résoudre ces problèmes par eux mêmes.

Introduction

  • Présentation de Smile
  • Systemd, Linux, architectes et intégrateurs
  • Organisation du cours
  • Mise en place des TP

Systemd, les bases

  • Écrire un daemon simple
    • Systemd : Introduction
    • Les unités systemd
      TP: Introduction à systemctl
    • Les fichiers de configuration
      TP: Mise en place d'un service de test
    • Les services systemd
      TP: Faites évoluer tp.service
    • La documentation de systemd
      TP: Utilisation des pages de man
  • Vie et mort d'un service
    • L'initialisation des services
      TP: Le processus d'initialisation
    • L'arrèt d'une unité
    • La surveillance des daemons
      TP: Surveillance et redémarrage de services
    • Recharger sa configuration
  • Les dépendances entre unités
    • Notion d'ordonnanceur
      TP: Étude des dépendances
    • Paramètrage des dépendances
      TP: Les dépendances : mise en oeuvre
    • Les target systemd
    • Le processus de boot
      TP: Étude du boot de systemd
    • Installer une unité systemd
      TP: Installation d'unités
      TP: Intallation : Étude d'unités système
    • Les dépendances et l'arret des unités
  • Journald : la gestion des logs
    • La gestion des log Unix
    • Les entrées Journald
    • Journalctl
    • Journald : fonctionnalités avancées
      TP: Étudions journald

Systemd, utilisation avancée

  • Les sources d'événements
    • Les devices
    • Les timers
      TP: Création de timer
    • Les path
    • Les sockets
      TP: Adapter un daemon à systemd
  • La gestion des montages
    • L'organisation d'un système de fichier unix
    • Les unités de gestion des filesystems
    • La gestion du fichier /etc/fstab
    • Les partitions GPT
      TP: Utilisation de systemd-mount
      TP: Utilisation de /etc/fstab
    • Protection et masquage du filesystem
      TP: Restrictions d'accès aux fichiers
  •   La mise au point avec systemd
    • Les traces de PID1
    • La mise au point des unités
      TP: Erreur au lancement du service
    • La mise au point des dépendances
    • Analyser les problèmes de boot
      TP: L'analyse du temps de boot
    • Autres outils d'aide à la mise au point
  • Organisation dynamique d'unités
    • Gestion des fichiers de configuration
      TP: Utilisation des drop-ins
    • Les générateurs
    • Les templates
    • Création dynamique d'unité
  • La gestion de ressource
    • Les limites individuelles
    • La gestion des slices
      TP: Utilisation des slices
  • Gestion des conteneurs
    • Introduction
    • Les conteneurs : vue du noyau
      TP: Utilisation des namespaces
    • Systemd-nspawn : Démarrage des conteneurs
      TP: Utilisation de systemd-nspawn
    • Machinectl : Gestion des conteneurs et VM
      TP: Utilisation de machinectl

Sécurité, dbus, udev

  • Restriction et droits d'accès
    • UID, GID et utilisateurs
      TP: Utilisateurs et droits
    • Les propriétés des fichiers
      TP: Fichiers et contrôle d'accès
    • tmpfiles.d : ajuster les droits
    • Les capabilities
      TP: systemd et les capabilities
    • Le filtrage des appels système
      TP: Systemd et les appels systemes
    • Sécurisation du réseau
    • Autres paramètres de permissions
  • DBus et communication interprocess
    • Architecture de DBus
    • Les connexions DBus
    • Le routage et la gestion des noms connu
    • Appel de fonction distant
    • Les interfaces standards
    • La configuration du daemon DBus
    • DBus et systemd
    • Les outils de mise au point
      TP: Manipulations avec busctl
  • udev et la gestion du matériel
    • Introduction
    • Interaction avec le noyau
    • Les modalias et le chargement des modules
      TP: Utilisation des modalias
    • udev
    • udevadm
      TP: Ajout d'un nouveau .device à systemd
    • HWDB : La base de donnée d'udev

Annexes

  • Daemons divers
    • hostnamed : La gestion du hostname
    • systemd-sysusers : Les utilisateurs système
    • systemd-binfmt : Les executables alien
    • systemd-coredump : La gestion des dumps
  • Autres aspects de systemd
    • Le démarrage conditionnel d'une unité
    • Les variables d'environnement
    • Le processus de shutdown
    • Dépendances implicites
      TP: Analyser les dépendances implicites
04 FéVRIER 2019

6 Questions à Jérémy ROSEN, Expert Systemd et formateur chez OSS

Jeremy ROSEN, 15 ans d’expérience dans l’Embarqué, certifié « Expert SystemD » chez Smile et formateur à l'Open Source School depuis plus de 2 ans.

Nous avons rencontré Jérémy ROSEN pour en savoir plus sur la formation SystemD et son formateur smiley !

Le principal avantage de la formation ?

L’exclusivité ! Seul Open Source School propose cette formation.

SystemD est devenu le système d’initialisation de référence dans le monde linux et cette compétence est indispensable pour tout ingénieur devant administrer un système linux. L’offre de formation SystemD est encore très restreinte. Celle-ci dispensée par OSS vise un public déjà compétent en administration Linux et voulant retrouver rapidement son efficacité avec ces nouveaux outils.

Pourquoi être devenu formateur ?

As-tu déjà parlé face à une audience ? C’est magique (rire)! Le fait de transmettre ses compétences, ses expériences et de voir les cerveaux s’allumer c’est vraiment très enrichissant.

Ton lien avec les élèves ?

C’est plutôt un lien Mentor/élèves, ils savent qu’ils peuvent compter sur moi pour répondre à toutes leurs questions grâce à mon parcours qui combine mes expériences professionnelles et mon expérience en tant que formateur.

Point fort d’une formation ?

Ce qui rend un cours efficace en termes d’assimilation, c’est l’organisation du cours. Chaque idée présentée doit suivre logiquement la précédente et apparaitre à chaque fois comme une évidence pour l’élève. Dans un bon cours, l’élève devine ce que l’on va dire avant qu’on le dise.

Toujours le même type de profils à tes formations ?

Pas forcément. Avoir des gens venant de divers univers (des devops et des gens de l’embarqué par exemple) permet de confronter les expériences et d’apprendre que les différents métiers de l’informatique utilisent les mêmes outils pour répondre à des besoins totalement différents. Les élèves apprécient généralement cette ouverture vers d’autres univers.

Tes élèves t’ont-ils appris des choses pendant tes animations ?

Ça arrive tout le temps. C’est une des raisons qui font que j’adore le métier de formateur. Je viens moi-même du monde de l’embarqué, mais cette formation intéresse tous les métiers de l’informatique. Du coup les élèves nous apprennent pleins de choses, nous parlent de pleins de problèmes différents et nous font découvrir des outils ou des solutions auxquels je n’aurais jamais pensé tout seul. wink

Consulter cette actualité

Nos Actualités